Allergie respiratoire et pollution intérieure : optez pour la VMI

Conseils Pratiques
allergie-respiratoire-ventillation-mécanique-par-insufflation-

Chaque année, c’est un quart des français qui souffre d’allergie respiratoire. En grande partie liées aux pollens, ces crises allergiques surviennent aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

D’année en année, d’autres facteurs accentuent la vélocité des pollens et leur impact allergique sur notre organisme. Par ailleurs, selon le dernier bulletin du Réseau national de surveillance aérobiologique, toutes les régions françaises sont à risque “élevé” à “très élevé” cette semaine.

La VMI (Ventilation mécanique par insufflation) est une solution efficace pour remédier à cette pollution invisible et véloce, présente dans nos habitats.


 

La pollution intérieure : invisible et souvent plus importante qu’on ne le croit. 

Près de 25% de la population française souffre d’allergie respiratoire. À l’origine de ces manifestations de nombreux facteurs :

– environnementaux intérieurs

– environnementaux extérieurs

– de pollution atmosphérique

Acariens, particules fines, et pollens .. Leurs présences rimes avec désagréments.

Selon l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur, les Français perdent en moyenne 9 mois d’espérance de vie à cause de l’air pollué dans leurs maisons. L’air que nous respirons est d’ailleurs souvent bien plus pollué à l’intérieur qu’à l’extérieur. Ce phénomène s’explique par le fait qu’en plus des particules fines qui pénètrent nos logements, s’ajoutent trois types de polluants intérieurs qui sont liés aux :

– bâtiments (vernis, peintures, colles, etc..)

– produits ménagers

– moisissures et aux acariens

Toutes ces pollutions stagnent et pullules dans nos logements mal ventilés.
 

La ventilation mécanique par insufflation : une solution efficace contre l’allergie respiratoire

La ventilation mécanique par insufflation (VMI) est une solution adaptée au renouvellement de l’air. Ce procédé consiste à aspirer l’air extérieur de la maison afin de le faire ensuite circuler à l’intérieur. Cet air se charge alors de l’humidité, du CO2, des composés volatils et des émanations toxiques présents à l’intérieur de l’habitation pour les évacuer par les grilles d’aération.

Ce système filtre l’air entrant dans l’habitation et préchauffe avant sa diffusion afin d’éviter toute différence de température. Ce filtrage lui permet au passage de se débarrasser des poussières, des particules fines et des pollens issus de l’extérieur.

Enfin, grâce à son système de régulation électronique, la VMI ajuste le renouvellement d’air en fonction de la température extérieure et du taux d’humidité intérieur.

Les conséquences bénéfiques se ressentent en très peu de temps : réduction des troubles respiratoiresdiminution des pertes d’énergie et de la consommation de chauffage, et, plus globalement, gain de confort dans toute l’habitation.

Pour plus d’informations sur la VMI
CONTACTEZ-NOUS